Return to site

Atelier Safer internet day

Lutte contre le cyberharcèlement avec Vinz et Lou

deci-dela a été invitée à animer un atelier au Ministère de l'Education Nationale dans le cadre du Safer Internet Day. Cette journée est dédiée à la sensibilisation aux bonnes pratiques à adopter sur internet.

Dans le cadre des ateliers Citoyenneté numérique, deci-dela travaille au quotidien sur ces questions, notamment auprès des élèves du cycle 3 (CM1, CM2 et 6ème). Ces ateliers qui durent environ 1h30 permettent d'aborder différentes thématiques comme la sécurité sur internet, la protection des données personnelles ou encore la propriété intellectuelle. Pour l'année scolaire 2016-2017, plus de 1600 enfants d'Ile de France ont pu bénéficier de ces ateliers.

C'est donc avec plaisir que notre équipe a répondu à l'invitation de Madame la Ministre pour proposer un atelier mais aussi participer à la table ronde aux côtés de différents acteurs de l'éducation. Nous avons choisi d'utiliser le parcours Vinz et Lou Cyberharcèlement,proposé par Tralalere, en accès libre tout le mois de février.

10 enfants ont participé à l'atelier. Nous avons commencé par mieux nous connaitre en faisant de petits jeux. Ensuite, nous avons abordé la question du cycberharcèlement, est-ce différent de la violence quotidienne? Les enfants ont pu témoigner de ce qu'ils avaient vécus à l'école et quelles stratégies ont été mise en place (en parler à ses copains, faire appel à l'enseignant et aux parents. Nous avons également beaucoup discuté de l'empathie comme premier rempart contre la violence. La ressource "Enquête à plume" a été très utile pour lancer le débat et comprendre les mécanismes derrière le cyberharcèlement.

Najat Vallaud Belkacem nous a rejoint ensuite pour prendre part à l'atelier et évoquer avec les enfants les enjeux liés au cyberharcèlement et à la violence scolaire en général. Les enfant ont pu partager leur expérience et mettre en commun les solutions trouvées face à des situation de violence.

Finalement, nous avons pu créer une BD avec les enfants. Ceux-ci étaient invités à compléter les cases manquantes et à réfléchir aux solutions pour stopper la violence.

Encore merci au enfants, aux parents mais surtout au Ministère de l’Éducation Nationale pour avoir permis ces échanges riches et intéressants.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly